Sélectionner une page

Wake up : Comment faire un choix parmi toutes nos belles idées ? 1/2

Fév 21, 2018 | Retranscriptions vidéo | 0 commentaires

Capsule WAKE UP #3 : Comment faire un choix parmi toutes nos belles idées ?

Retranscription de la vidéo
(Pour accéder à la partie 2 de la retranscription : cliquez ici)

Christine Lewicki :
Bonjour, ici Christine Lewicki.

Aujourd’hui je voudrais faire une vidéo tout particulièrement dédiée à ceux et celles parmi vous qui ont envie d’accomplir des grandes choses dans la vie, mais qui ne savent pas par où commencer.

Ceux et celles d’entre vous qui ont une multitude d’idées, mais qui vraiment doutent et ont du mal à identifier quelle est l’idée à choisir, quelle est l’idée à suivre. Il y a quelques jours, j’ai fait une conférence sur la thématique de Osez être brillant. Oser être brillant, qu’est ce que ça veut dire et pourquoi c’est important ?

Cette thématique est issue de mon livre Wake up, quatre principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi. Et oser être brillant est le premier de ces fameux quatre principes fondamentaux. Si vous avez raté ce webinaire, je vous encourage vivement à aller écouter le replay. Il est disponible pour vous sur internet gratuitement, et nous allons mettre le lien en dessous de cette vidéo.

Et lors de ce webinaire, et régulièrement quand je fais des conférences, on vient me poser cette fameuse question : on vient me dire : Christine, comment faire le tri dans les idées ? Comment savoir quelle idée est la bonne ? Comment savoir quelle idée va me permettre de réussir ? Comment savoir quelle idée va me permettre d’oser être brillant et de contribuer à l’humanité ?

Alors je voudrais vous faire cette petite vidéo pour vous donner des filtres que j’utilise moi-même pour décider quelles sont les idées que je vais mettre au cœur de mes objectifs, au cœur de mon quotidien, au cœur de mon travail.

Le tout premier filtre que je vous invite à à mettre quand vous réfléchissez à toutes vos idées, c’est le filtre du plaisir. C’est pas le premier auquel on pense d’habitude quand on pense au travail ; on pense au labeur, ou alors on pense aux résultats. Moi je voudrais d’abord vous inviter à passer le filtre du plaisir. Est-ce que, quand je pense à cette idée, je sens que mon cœur commence à chanter ? Est-ce que je sens que cette idée résonne en moi ?

Très très souvent on fait l’erreur d’appliquer le premier filtre du raisonnable, et moi, je voudrais vous inviter à mettre le premier filtre de la résonance. Est-ce que ça me met en joie ? Est-ce que je sens que cette idée va me permettre de faire quelque chose qui me fait vraiment plaisir, et me mettre dans une situation qui me fait vraiment plaisir ? Donc le premier filtre, c’est le plaisir.

Le deuxième filtre, c’est de se poser la question de vos talents, et de vous dire : est-ce que cette idée va me permettre d’exercer mes talents ? Est-ce que cette idée va me permettre de mettre ces petits ingrédients de je ne sais quoi, qui sont au-delà de mes compétences, au cœur de mes compétences ? Est-ce que je vais réussir à mettre ces petits ingrédients de je ne sais quoi qui font que je suis cette personne brillante ?

Si vous avez du mal à identifier quels sont vos talents, je vous invite à regarder les exercices qui sont dans le livre Wake up, ou alors, vous pouvez aussi me retrouver pour un programme Wake up. Le prochain forum Wake up aura lieu à Lyon du 1 au 3 décembre [2017] et on abordera ensemble cette partie du livre Wake up.

Donc le deuxième filtre, c’est mes talents. Est-ce que cette idée va me permettre d’être à ma place ? Est-ce que cette idée va me permettre d’ajouter ce petit je ne sais quoi de mes talents au projet.

Le troisième filtre, c’est la contribution. Est-ce que cette idée va créer de la valeur pour les autres ? Tout particulièrement si vous cherchez à développer une idée qui a pour objectif d’être votre travail, et qui a pour objectif de générer des revenus pour vous, de générer un salaire pour vous. Il est indispensable de passer ce troisième filtre, qui est de dire : est-ce que je crée de la valeur pour les autres ?

Parce que la seule raison qui fait que vous allez gagner de l’argent, c’est si vous créez de la valeur pour les autres. C’est important de comprendre ça. La seule raison qui fait que vous avez un salaire, que votre employeur vous donne un salaire, c’est parce que vous créez de la valeur pour votre entreprise. Et si vous êtes à votre compte, la seule raison qui fait que vous allez avoir un salaire, c’est parce que vous créer de la valeur pour vos clients.

Pour accéder à la partie 2 de la retranscription : cliquez ici

Christine Lewicki
Site internet : www.christinelewicki.com
Blog J’arrête de râler : jarretederaler.com
Livres :

Christine Lewicki - J'arrête de râler

Christine Lewicki - J'arrête de râler - cahier d'exercices

Christine Lewicki - J'arrête de râler sur mes enfants

Christine Lewicki - Wake up

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site de Guillaume Putrich