Sélectionner une page

Procrastination – réussir à faire un pas en avant

Mai 17, 2021 | Inspiration | 0 commentaires

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour,

avez-vous un projet qui vous tient à cœur, et que vous reportez sans cesse ?

Personnellement, j’ai réussi à me créer quelques mois de temps libre pour pouvoir identifier ce qui me tenait à cœur et le réaliser. Pourtant les semaines filent, et la frustration monte. A tel point que je sens par moment des vagues de colère contre moi-même, voire même de la rage, car je n’avance pas. Je me laisse happer par d’autres activités, comme une fuite pour ne pas vraiment commencer. Le problème, c’est que je n’arrive pas à me décider. Chaque jour, de nouvelles idées fusent. J’échafaude de nouveaux plans. Jusqu’au jour suivant. Cela devient usant à la longue.

Pour éviter de rester dans le monde des idées, j’ai eu envie ce matin de me visualiser dans une grande sphère, imprégnée de l’énergie de la Terre, qui représente la matérialisation, la concrétisation, le passage à l’action. Je me suis imaginé en mouvement dans cette sphère, avec l’idée d’apporter quelque chose d’utile aux autres, d’être dans le service. Car c’est au fond ce à quoi chacun d’entre nous aspirent. En tout cas, c’est ma conviction.

Même si je ne savais pas ce que j’apportais, je me suis laissé imprégner plusieurs minutes par cette énergie de concrétisation dans la sphère. Cela m’a fait du bien, m’a nourri. Et puis de l’inspiration est arrivée. Cela m’a donné un nouvel élan, et j’aimerais vous partager mes réflexions, mes prises de conscience. Peut-être cela vous aidera vous aussi à entamer les premières actions dans votre projet.

Premièrement, je me suis demandé : si je devais retourner dans mon ancien travail dans quelques mois, qu’est-ce que j’aurais au moins aimé démarrer, lancer, réaliser ? Quelle aspiration intérieure demande à s’exprimer ? Quelle(s) compétence(s) demandent à vivre ? Ce n’est pas évident de répondre à ces questions. Mais parfois les morceaux du puzzle s’assemblent. J’ai repensé à un atelier auquel j’ai récemment participé, dont le thème était Oser être soi. Une qualité chez moi remontée par les autres participants était l’authenticité, la sincérité. De plus, j’admire (et je jalouse aussi un peu) ceux qui arrivent à partager leur vérité et leurs connaissances sur internet à travers un blog ou des vidéos (sur YouTube par exemple).

Du coup, dans toutes les idées qui m’avait traversé jusque-là, j’ai réussi à revenir à ce souhait de base, longtemps réprimé, de réussir à m’exprimer et à partager ce que j’ai appris de plus de 10 ans de travail sur moi-même, des expérience réalisées dans le domaine du développement personnel, de l’énergétique et de la santé.

Donc la réponse fut finalement toute simple : si je devais retourner à mon ancien travail, je souhaiterais m’être mis à l’écriture et au partage de choses qui me tiennent à cœur, dans mon propre style. Même si j’ai lutté pour écrire le début de cet article, je suis heureux de l’avoir fait. Pour éviter la fuite dans d’autres activités, j’ai réussi à me mettre tout de suite le matin, au moment où les idées et l’énergie affluaient. Les freins étaient là bien sûr (doutes sur l’intérêt de l’article, sur ma capacité à l’écrire, peur de me livrer, du regard des autres). Mais l’énergie de la terre m’a soutenu et voici l’article terminé. C’est le succès de la journée 🙂

Récapitulatif de points qui me semblent importants :

  • s’aider de l’énergie de la Terre (ou autre exercice d’ancrage)
  • qu’est-ce qui me permet d’être encore plus moi-même ?
  • Qu’est-ce qui me met en joie et me donne un sentiment de réalisation ?
  • Qu’est-ce qui me permet de développer (ou de continuer à développer) une compétence ?
  • accepter d’y aller étape par étape

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site de Guillaume Putrich