Sélectionner une page

Laurence Arpi : par où commencer quand on veut changer ? Partie 4/5

Fév 24, 2018 | Retranscriptions vidéo | 0 commentaires

Retranscription de la vidéo
(Pour accéder à la partie suivante de la retranscription : cliquez ici)
(Pour accéder à la partie précédente de la retranscription : cliquez ici)

Donc ce qui est important pour vous qui êtes là, et qui voulez aller là, c’est de vous rendre compte que ce chemin, vous n’êtes pas obligé de le faire en une fois, et vous allez vouloir faire des paliers, des étapes tout au long du chemin, jusqu’à arriver là, là où avez envie d’être, où se trouve le désir de votre cœur.

Donc ces étapes – par exemple, j’ai décidé de lancer mon entreprise, de mettre en place un nouveau site internet. Première étape : qu’est-ce que je fais ? Eh bien, j’ai besoin de voir quel site internet je veux faire. Je vais contacter un expert, oui ?

Première étape : contacter un webmaster. Deuxième étape : voir pour le financement. Troisième étape etc… Et c’est important que ces étapes, elles soient faisables pour vous. Si une étape est trop importante, vous la redivisez en autant de fois que nécessaire pour gravir jusqu’au sommet de la montagne. En autant de fois que nécessaire.

Tous les grands projets, toutes les grandes visions se font par petit pas, d’accord ? Un pas, je respire. Un deuxième pas, je respire. Il faut savoir que toutes les personnes qui ont des grands projets, toutes les personnes qui sont devenues très riches, les personnes qui ont fait de grandes choses, ont une vision de long terme. D’accord ?

Donc c’est sur le long terme que vous voulez réaliser votre vision, tout en passant à l’action tout de suite. Ça l’action, c’est pas sur le long terme, c’est now, c’est maintenant, mais des petites actions faisables pour vous de manière simple, dans votre quotidien tel qu’il est aujourd’hui.

Et comme ça, c’est un petit peu comme si vous jouez un tour à cette partie de vous qui a peur que vous vous transformiez. Parce qu’apparemment, vous restez dans vos cadres, dans vos clous, et puis vous changez une petite chose tous les jours, vous faites une action, une action, et c’est petit à petit que vous renforcez la partie de vous qui est plus dans le nouveau, c’est petit à petit que vous lui donnez de l’amplitude, que vous lui donnez confiance en elle.

A chaque succès, yes ! A chaque engagement tenu, yes ! Vous fêtez ça, et ça va renforcer votre vibration, et c’est ce qui fait que finalement, vous pouvez avoir un changement assez doux, assez tranquille, sans vous brutaliser et sans rupture.

Parfois certaines personnes associent le changement à une notion de rupture, une notion de tout casser dans leur vie, une notion de repartir à zéro, quelque chose de difficile ou de violent, comme si on pouvait pas changer autrement.

Moi je préfère l’image de la digue. Vous savez, les digues en béton qui sont comme des barrages qui tiennent les rivières. Et puis vous êtes coincé derrière cette digue, et vous voudriez aller plus loin, vous voudriez aller au-delà. Et il y a ce barrage en béton.

Il suffit que vous commenciez à creuser un petit trou, tout petit, et puis un petit filet d’eau qui passe, et puis un deuxième filet, et puis un troisième, comme les circuits neuronaux qui petit à petit se renforcent, se renforcent, et à un moment donné, pahhh, la digue casse, et vous êtes arrivé.

Et là tout à coup, le changement pour vous est parfaitement naturel, et vous accomplissez quelque chose qui vous aurait semblé impensable six mois plus tôt, ou un an plus tôt, ou trois ans plus tôt, de manière tout à fait naturelle pour vous. Tout simplement parce que là, c’est prêt, et votre réalité s’adapte à qui vous êtes devenu.

D’accord ? Donc des étapes, des actions, petit à petit. Des outils pour vous aider à tenir vos promesses à vous même, et à gravir petit à petit votre montagne.

Donc la chose que vous voulez garder vraiment comme leitmotiv permanent, c’est passer à l’action.

Passer à l’action pour gravir votre montagne. Et une petite action vous emmène là, une autre vous emmène là, une autre vous emmène là. Passer à l’action et terminer nos actions. Aller au bout de chaque action. Parce que parfois, une autre manière qui se montre d’éviter le changement inconsciemment, c’est de commencer plein de choses, et puis de jamais les finir.

Et ça, c’est une autre – entre guillemets – stratégie d’évitement inconsciente que nous avons, de vraiment changer ce que nous voulons dans notre vie, et de rester dans notre zone de confort. Finalement, “je commence une petite chose là, je commence une petite chose là”. Et puis je ne vais jamais au bout. Mais finalement, à force d’aller un coup par ici, puis revenir un coup par là, on s’agite beaucoup, mais on reste sur place.

Donc ce qui va vous emmener dans une autre zone, c’est d’aller au bout pour aller là où cette nouvelle action vous emmène, et de là encore, là où l’autre action vous emmène, etc. Ne focalisez pas sur trop de changements en même temps.

Si vous focalisez sur trop de choses en même temps, votre énergie, elle se dilue, et finalement, vous êtes là, et puis vous vous dites : bon mais moi j’aimerais bien faire ça,puis j’aimerais faire ça, puis il faut que je fasse ça, et puis ça, et puis ça, et à force de penser à tout, vous ne faites rien.

Choisissez une chose. Allez au bout, une autre, allez au bout, laissez le reste. Quand vous aurez accompli un premier changement, vous pourrez faire d’autre chose, ok ?

Et si vous voulez mener plusieurs changements de front, organisez vous. D’accord ? Et ça, c’est l’autre outil que je vais vous donner tout de suite.

Organisez-vous en classant les domaines où vous voulez faire des changements. Par exemple, vous voulez faire un changement de lieu de vie. Ok ? Vous voulez faire un changement dans le domaine de la santé. Vous voulez faire un changement dans le domaine des relations, d’accord ?

Il y a trois domaines dans lesquels vous voulez opérer des changements. Et dans ces trois domaines, vous avez défini donc à chaque fois vos petites montagnes. Vous avez défini vos étapes pour atteindre que vous voulez à chaque fois dans chacun des trois domaines. Vous avez à chaque fois bien mis en place votre vision claire. Vous adoptez l’attitude du winner.

Et puis vous vous dites : ok, cette semaine … Vous notez par exemple une semaine : semaine 1.

Et vous vous donnez un certain temps pour accomplir un certain nombre de changements jusqu’à la semaine 15. Mettons, vous vous donnez 15 semaines ou 16 semaines, 4 mois, pour opérer des changements, d’accord ? Et là vous allez faire : semaine 1, semaine 2, semaine 3, etc… Vous faites des lignes pour chaque semaine.

Et donc chaque semaine, vous allez vous donner une action dans chaque domaine prioritaire à accomplir, maximum 3, d’accord ? Mais une, c’est déjà bien. Pourquoi ? Parce que si vous avez trois domaines dans lesquels vous voulez faire des changements, ça fait trois actions par semaine à mettre en place.

C’est déjà pas mal quand il s’agit de bousculer vos habitudes. Donc mettons : lieu de vie. J’ai prévu de vouloir aller à la campagne, et j’habite à la ville.

Mais j’ai aucune idée où je veux aller. Première action : je vais regarder sur internet, je vais regarder sur le web des inspirations de lieux qui pourraient me convenir. Je vais surfer, regarder des choses, et avoir comme ça des lieux qui m’inspiraient pour aller.

Deuxième semaine : je vais choisir trois lieux, et puis décider qu’en priorité, j’irai visiter ces trois lieux. Troisième semaine : je mets dans mon planning à quelle date je vais voir le premier endroit qui me plaît. Voyez ? etc…

Et autres semaines : je vais voir le deuxième endroit, etc… Vous allez comme ça découper – n’ayez pas peur de découper en petites actions faisables, même si c’est juste passer un coup de téléphone ou une action qui dure deux minutes.

Pourquoi ? Parce que c’est le filet d’eau dans la digue, et c’est très puissant ce que vous faites, en réussissant à faire l’action. C’est beaucoup plus puissant de réussir à faire une toute petite action, que d’essayer d’en faire une grande, et de ne pas y arriver. Ok ?

Même chose au niveau de la santé. Semaine 1, semaine 2, semaine 3. Voilà, prendre un rendez-vous avec un diététicien, faire ci, faire ça dans votre planning. Même chose au niveau des relations. Téléphoner à mes parents une fois par semaine. Et quand vous faites comme ça, un planning clair, un calendrier, et qu’à chaque fois, vous pouvez jouer ensuite avec ce tableau, vous mettez par exemple un smiley quand vous avez réussi à faire une action.

Çà, c’est mon assistante Solène qui fait ça à chaque fois qu’elle a accompli une tâche ou une action : elle met un petit smiley, yes ! Ou un petit bravo. Moi je mets des bravos. J’aime bien. J’ai un petit mot bravo écrit, et je mets bravo, bravo, quand j’ai fini quelque chose. Donc vous pouvez mettre des bravos, des petits smileys, pour que finalement, la mise en place des nouvelles habitudes soit aussi quelque chose de ludique, de joueur.

Quelque chose qui vous remplit de joie. Parce que si vous ne faites pas ce chemin-là dans la joie, vous allez vous décourager très vite. Donc vous voulez que ce processus de changement soit pou vous un processus joyeux.

Voilà. Nous touchons à la fin de cette téléclasse où je vous ai livré les grandes étapes, les grands principes à respecter pour commencer à mettre en œuvre le changement dans votre vie. Il y a encore évidemment beaucoup à dire et on pourrait approfondir dans chaque domaine de vie plus particulièrement comment faire.

Mais le plus important je crois que je veux vous transmettre en conclusion, que j’aimerais que vous conserviez vraiment dans votre cœur, c’est que changer, c’est important. Évoluer, c’est important. Aller vers de nouveaux résultats pour obtenir des plus grands succès dans notre vie. C’est très certainement important, mais le plus important, c’est que le chemin vers le bonheur auquel vous inspirez, soit déjà, lui, du bonheur en soi.

 

(Pour accéder à la partie suivante de la retranscription : cliquez ici)
(Pour accéder à la partie précédente de la retranscription : cliquez ici)

Laurence Arpi
site internet : www.laurencearpi.com
page Facebook : https://www.facebook.com/laurence.arpi
chaine Youtube :
https://www.youtube.com/channel/UC-DDcqblZgkCqHh5uYO3AJw

Livres

Mon corps a des choses à me dire


Vivre pour de vrai : Tout ce que l’école ne vous a pas appris pour être heureux et réussir votre vie

Autres parties de la vidéo

Partie 1 :
http://guillaumeputrich.com/laurence-arpi-commencer-on-veut-changer-partie-1-5/

Partie 2 :
http://guillaumeputrich.com/laurence-arpi-commencer-on-veut-changer-partie-2-5/

Partie 3 :
http://guillaumeputrich.com/laurence-arpi-commencer-on-veut-changer-partie-3-5/

Partie 5 :
http://guillaumeputrich.com/laurence-arpi-commencer-on-veut-changer-partie-5-5/

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site de Guillaume Putrich