Sélectionner une page

Géraldine Bergon : L’effet miroir pour mieux se connaître et développer de meilleures relations 2/2

Fév 17, 2018 | Retranscriptions vidéo | 0 commentaires

Partie précédente de la retranscription

L'Effet Miroir pour mieux se connaître et développer de meilleures relations

Géraldine Bergon :

Alors reconnaissez la (la qualité). Reconnaissez que dans telle situation, oui, vous êtes généreux, oui, vous êtes bien structuré, oui, vous avez du courage d’aller vers qui vous êtes. Et vous allez voir, elle va prendre vie.

L’effet miroir, côté … mes amours de blessures

Elle est quand même sympa la vie d’être aussi bien faite, et de nous aider à voir qui nous sommes, et où est ce que nous en sommes, parce que ce n’est qu’à partir de là où vous en êtes que vous allez pouvoir évoluer. À l’origine, nous sommes tous des êtres remplis de ces qualités de joie et d’amour.

C’est notre véritable nature. Et parfois par dessus cette nature, vous avez ce que l’on appelle des blessures intérieures qui viennent enrayer votre capacité à être vraiment vous-même. Il y en a que vous connaissez, vous pouvez donc les accueillir avec amour et les transformer.

Et d’autres vous échappent, vous n’avez pas de possibilités d’actions dessus. Eh bien à mon avis, c’est encore une fois là pour vous aider. C’est son rôle et elle va vous montrer ce qui chez vous est à réparer et à faire grandir.

Après, bien sûr, il vous appartient de le faire ou pas, vous avez le libre arbitre. Mais de toute façon, tout ce que vous allez observer à l’extérieur, comme situation ou personne qui vous touche émotionnellement, cette fois-ci plutôt dans de la gêne, ou de l’énervement, ou de la colère, ou bien même dans une envie de fuir, cela vous touche parce qu’ il existe encore cette résonance entre ce qu’il se passe à l’extérieur et une partie de vous qui êtes blessée.

Alors même exercice que précédemment, repérez dans votre vie une situation où une personne qui vous dérange, ou qui vous met en colère, et vous allez vous demander : qu’est-ce qui en face me dérange ou me met en colère ?

Et votre réponse correspond à votre blessure. Prenons un exemple où vous ne supportez plus les personnes qui ne prennent pas soin des lieux publics. Connectez-vous avec cette émotion et vous allez vous demander : qu’est-ce qui me dérange, me met en colère le plus dans cette situation ?

Si votre réponse est, par exemple, ils sont injustes, c’est l’injustice qui vous touche. Alors vous allez vous poser comme question : dans quelle partie de ma vie, est-ce que je suis injuste avec moi-même ?

Ou si votre réponse est : ils n’ont aucun respect. Cela vient montrer qu’il y a un endroit dans votre vie, à un moment donné, où vous ne vous respectez pas, de vous à vous. Est-ce dans le professionnel, dans l’affectif, dans le relationnel, dans le social ?

À vous de voir où est-ce que vous ne vous respectez pas. Et si cette blessure ne faisait pas partie de vous, vous ne seriez pas touché émotionnellement.

Vous avez tous connu des moments où quelqu’un vous dit quelque chose de blessant, et en fait, cela ne vous touche pas vraiment parce que vous savez au plus profond de vous que vous n’êtes pas cela. Donc vous arrivez à rester en confiance, et puis le lendemain, quelqu’un d’autre vient vous dire quelque chose d’infiniment moins blessant, et là, vous ne pouvez pas vous empêcher de dire :

cela vous fait mal, vous y pensez toute la journée. Donc cela montre bien que la problématique n’est pas à l’extérieur. Elle est en vous.

Ce qui est à retenir est que quoi qu’il arrive, tout ce que vous ressentez par rapport à une situation extérieure vous appartient, et reconnaître cela est la première clé pour pouvoir devenir créateur de votre vie.

Vous ne pouvez agir que sur vous-même, pas sur les autres.

Alors, je vous souhaite d’être très lucide sur ce qui vous appartient au sein de ce que vous vivez et je vous dis à très bientôt pour de nouvelles vidéos.

Partie précédente de la retranscription

A propos de Géraldine Bergon

http://www.geraldinebergon.com/

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site de Guillaume Putrich