Sélectionner une page

Anneliese Tschenett – interview 2/3 – présentation du soin à distance

Août 7, 2016 | Interviews | 0 commentaires

Autres vidéos
Partie 1 : introduction – Anneliese se présente
Partie 3 : exemple de soin à distance avec Guillaume comme cas pratique

Retranscription de la vidéo :

Guillaume
Donc le but, c’est de parler du soin à distance, mais je voulais quand même juste – pour qu’on voit la différence –  que tu nous dises quelques mots par rapport à la séance individuelle, pour qu’on puisse voir un petit peu ce qui est différent, au niveau de l’approche.  Donc, tu accueilles ici des séances individuelles.

Ça se passe comment déjà ? Ça dure à peu près 1 heure, 1 heure et demi ?

Anneliese
Alors en général, les gens viennent chez moi parce qu’ils ont une thématique, un problème qui leur pèse. Et un soin dure en général entre 1h15 à 1h30. Le soin à distance dure juste 1h.

Guillaume
Qu’est-ce que tu utilises comme outils dans la séance individuelle ?

Anneliese
Alors, j’ai fait plein de formations différentes, j’ai appris plein d’outils différents. Et je travaille de façon très intuitive, et selon la thématique proposée, je pioche dans ma caisse à outils. Je travaille avec l’hypnose ericksonienne.

C’est un outil que j’aime beaucoup, car ça aide à contacter chez la personne son inconscient, et à contacter les informations en lien avec la thématique qui sont enregistrées en elles.

Guillaume
Tu fais aussi des sortes de constellation mais en individuel.

Anneliese
Oui, je fais aussi des constellations en individuel.

Alors pour moi, j’utilise aussi la perception de la personne elle-même, qu’est-ce qu’elle perçoit dans son système à travers ce travail dans une conscience modifiée, mais je peux aussi utiliser des feuilles pour voir le placement, mais après cela dépend de la thématique, c’est pas toujours en lien avec la constell ou le système familial.

Cela peut être aussi un travail émotionnel, une prise de conscience. Cela dépend vraiment de la thématique. Mais c’est vrai, souvent l’impact du système familial et les mémoires enregistrées dans le système, c’est très important à le voir, car tout est en lien.

Et on peut pas séparer l’un et l’autre. Et du coup, je trouve que c’est très important de l’inclure dans chaque soin.

Guillaume
Du coup, la personne est fortement impliquée dans le travail.

Anneliese
Oui, dans le travail individuel chez moi, quand la personne vient, en fait, elle est très impliquée, principalement les informations passent par la perception de la personne elle-même. Et moi, je la guide.

Et après, on fait un travail de libération, de réconciliation de ces mémoires enregistrées, qu’elle contacte dans son inconscient. Cela peut être aussi des mémoires de vie antérieure, de son enfance, ou même dans l’état intra-utérin.

Cela dépend vraiment de la thématique et à quoi c’est lié.

Guillaume
Alors que dans le soin à distance, tu peux nous en parler, la personne pose une thématique, et après, c’est plutôt toi qui pendant 1 heure fait le travail. La personne est dans un état réceptif, passif.

Anneliese
Alors la différence avec un soin à distance, c’est vrai que la perception ne passe que par moi. Du coup, c’est pour cela 1 heure, car c’est un travail très concentré. Et avec la personne, on fixe un rendez-vous.
Elle me tient au courant de sa thématique qu’elle souhaite travailler.
Et du coup, elle s’allonge après dans un état réceptif.

Et moi, je me connecte à elle et à son système, vu que j’ai la permission et la demande, que je puisse la faire.  Et du coup, le soin à distance, c’est un travail à deux niveaux.

Il y a un, la perception du problème et de son origine.
Parce qu’en tant que thérapeute, mon approche, c’est toujours de trouver le traumatisme d’origine, qui est le plus fort. Et souvent, il se trouve dans le passé, quelque fois même lointain. Et de modifier et de réconcilier ce traumatisme du passé, et du coup, cela a une répercussion dans le présent, et même le futur. Alors ça, c’est une partie : une lecture des infos enregistrées dans le système de la personne.

Et puis une autre partie, c’est un travail énergétique, où je travaille pour libérer et réconcilier ces mémoires, et aussi apporter les énergies nécessaires.
Comme je travaille aussi avec la matrice quantique, où dans les champs quantiques toutes les informations nécessaires sont enregistrées, du coup j’appelle les informations les plus justes et les plus adaptées pour la personne, pour la mettre en contact et en résonance.

Alors il y a les 2 façons de travailler qui se mélangent dans un soin à distance.

Guillaume
La personne, pendant cette heure où toi tu travailles, donc elle est dans un état réceptif. Elle est allongée ?

Anneliese
Elle est allongée ou assise, de préférence pas dérangée par le téléphone ou autre source de perturbation. Et elle peut ressentir plein de choses.

Cela dépend de sa sensibilité, mais en général, ils ont des ressentis, ou même des informations.

Guillaume
Et après cette heure, c’est la personne qui t’appelle ?

Anneliese
Après, on a convenu qu’après cette heure passée, la personne m’appelle, et je lui donne un compte-rendu de ce que j’ai pu apercevoir, sur quoi j’ai pu travailler, et ça lui aide aussi à prendre conscience de son problème et de pouvoir changer le regard sur sa thématique

Guillaume
Je trouve que le message que tu veux aussi transmettre, c’est que lorsqu’on travaille sur son inconscient, sur les mémoires, eh bien on se libère de blocages, de fardeaux, et on peut alors accueillir de nouvelles choses dans sa vie.

On n’est plus obligé de rester dans les répétitions, dans les mêmes schémas. Donc c’est ça aussi le trésor de ce soin, c’est qu’on peut aller de l’avant, on a libéré des choses.

Anneliese
Oui, c’est exactement cela mon travail, et pas seulement avec le soin à distance, mais dans tout mon travail : de changer les informations et les mémoires enregistrées en nous. Car nous ne sommes pas si libres que nous le croyons.

Toutes les expériences déjà vécues par la personne elle-même dans cette vie ici, ou même dans des vies antérieures, ainsi que les expériences vécues de nos ancêtres sont enregistrées dans notre mémoire cellulaire.

Et alors je pense l’essence de mon travail, c’est de transmuter les mémoires enregistrées pour les réconcilier, les libérer, et du coup pour passer à de nouvelles choses qui sont beaucoup plus justes et beaucoup plus adaptées à ma vie et à ma conscience d’aujourd’hui.

Guillaume
Alors ceux qui nous regardent, ils peuvent peut-être aussi se poser la question : Comment c’est possible que tu puisses percevoir tout ça à distance. Comment tu peux faire cela ?

Anneliese
L’énergie est quelque chose de subtile, et c’est la base de toute chose, même de la matière. Et on est individuel, et en même temps, on est aussi tous connecté.
Chaque espèce sur Terre a comme une mémoire collective – les scientifiques appellent cela les champs morphogénétiques.

C’est une base de données où tout est enregistré.
Et si je me connecte avec m
on intention, et avec bien sûr la permission de la personne, je peux accéder à ces informations. Et je pense que c’est possible pour tout le monde, pas seulement pour moi, ce n’est rien de mystérieux.

Guillaume
Tu utilises du coup ton canal intuitif, tes perceptions.

Anneliese
Je m’ouvre juste et je demande : mon intention est de faire au plus juste pour la personne et tout ce qui est en lien. Et mon intention, c’est vraiment de contacter les informations nécessaires à régler, et en général, je les reçois.

Guillaume
Est-ce qu’il est nécessaire de faire, pour une même thématique plusieurs soins à distance ? Comment tu vois les choses ?

Anneliese
Oui, bien sûr, cela serait vraiment génial si on pouvait avec un soin ou une thérapie seulement régler toutes les thématiques de notre vie.

En général, on a besoin de plusieurs séances. Mais moi personnellement, je dis jamais : voulez-vous faire 5 séances ou 10 ? Je laisse vraiment à la personne et à son ressenti, à sa perception, le soin de dire : ok, maintenant, j’aimerais bien à nouveau faire un soin à distance, ou une constellation familiale, ou une autre sorte de thérapie.

Je trouve que c’est très individuel. Chaque personne a son propre rythme d’évolution. Et il faut aussi qu’on soit prêt à faire un travail, et pour moi, c’est là le moment juste.

Du coup, je dis jamais, il faut 5 séances ou 10 ou 1 ou 3, parce que c’est pas à moi de décider, c’est vraiment la personne.

Guillaume
Est-ce que tu voulais encore rajouter quelque chose par rapport au soin à distance ?

Anneliese
C’est un travail que j’aime beaucoup, et je suis toujours étonnée quand j’exprime auprès des personnes ce que j’ai pu apercevoir, d’avoir leurs feedbacks et leurs résonances avec la thématique, et quelque fois, ça m’épate.

Parce qu’au début j’avais bien sûr des doutes : ce que j’aperçois, est-ce que c’est juste ? D’où ça vient ? Et après, quand j’ai un retour positif des personnes, alors ça fait aussi qu’avec la pratique j’ai de plus en plus confiance dans mes perceptions.

Guillaume
Et ça fait aussi quelque temps, quelques années que tu exerces ton ressenti, tes perceptions dans tous tes soins, dans toutes tes activités.

Anneliese
Oui, dans tout mon travail, le ressenti et l’intuition, c’est le canal principal de mon travail. Après, c’est les techniques qui peuvent être utilisées, qui sont utiles pour faire un travail de modification.

Guillaume
Voilà, si vous avez encore d’autres questions, je vous invite un commentaire, soit en bas de la vidéo, ou en bas de l’article.

Anneliese
Oui, ou me contacter si vous avez une question personnelle, voilà, il y a mon site.

Guillaume
Tu peux dire ton site et ton blog ?

Anneliese
Mon site, c’est www.duchnapur.com, mais on va l’afficher, c’est plus facile à retenir, parce que c’est un nom un peu compliqué.

Guillaume
et duchnapur-blog.com pour le blog ?

Anneliese
Oui, il y a aussi le duchnapur-blog.com pour toutes les infos, les articles intéressants si vous êtes dans le développement personnel.

Guillaume
Voilà, je propose de passer à la partie pratique, expérimentation.

Anneliese
Ok, et comment tu vois les choses ? Tu restes dans la pièce, ou je te propose que tu vas ailleurs et j’aimerais bien que tu me dises aussi la thématique, parce qu’en général, je fonctionne comme cela, que la personne me donne une thématique précise sur laquelle je me connecte.

Guillaume
Alors, voilà – c’est ça qu’on avait un petit peu imaginé – c’est-à-dire que pour se mettre un peu en conditions réelles, je ne vais pas rester dans la même salle qu’Anneliese.
Je vais sortir de la salle pendant qu’Anneliese fait le travail. Ma thématique, je peux peut-être déjà la dire ?

Anneliese
Oui, oui, dis-là.

Guillaume
Donc ma thématique, c’est mon état de fatigue au travail.
Quand je rentre le soir, je suis épuisé. Donc, il y a forcément des schémas, il y a des thématiques, des mémoires par rapport à ça. Bon, c’est une grosse thématique, mais là, c’est juste un petit peu d’enlever 1 ou 2 couches avec un petit soin.

Anneliese
Oui, c’est plutôt dans ce petit instant – on va plutôt contacter à quoi c’est lié.

Guillaume
Voilà.

Anneliese
En tout cas, cela va être ça mon intention. Et peut-être en même temps je peux te faire un soin quantique pour t’apporter l’information nécessaire. Ok ?

Guillaume
Voilà, comme ça vous aurez vraiment un petit aperçu du travail d’Anneliese et vous verrez si cela vous parle, si vous avez aussi envie d’expérimenter.

Anneliese
Ok

Guillaume
Voilà, alors on se retrouve dans quelques instants.

 

Autres vidéos
Partie 1 : introduction – Anneliese se présente
Partie 3 : exemple de soin à distance avec Guillaume comme cas pratique

Liens

Anneliese Tschenett
Soin à distance proposé par Anneliese
Site internet : www.duchnapur.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site de Guillaume Putrich