David Lefrançois : test psychologique (la symbolique)

Retranscription de la vidéo par Guillaume Putrich

Bonjour et bienvenue ! Je suis très heureux de vous revoir à nouveau.

Aujourd’hui, je vais vous donner un outil. Plus qu’un outil pour moi, c’est un cadeau, parce que vous allez voir qu’avec cet outil incroyablement simple et ludique, vous allez pouvoir identifier vos vrais besoins de développement personnel.

Vous savez, selon la période de vie dans laquelle on s’inscrit, on a des besoins parfois : on a besoin de travailler la tempérance, parfois on a besoin de travail la structure, parfois on a besoin de travailler nos relations.

Bon, eh ben on va utiliser une méthode développée par un japonais Köishiri Akitano (?) . Köishiri Akitano (?), je l’ai rencontré quand je suis allé au Japon, et cet homme a travaillé sur la symbolique inconsciente.

La symbolique inconsciente, elle explique que, depuis la nuit des temps, nous utilisons quasiment tous les mêmes symboles pour architecturer, peindre, être créatif. Nos logos font partie aussi de ces structures, et elles sont riches de symboles. Voyez ce que je veux dire ? Eh bien, Köishiri a travaillé là-dessus, et c’est un homme incroyable, parce qu’il a épluché quasiment tous les symboles du monde, et il a fait des rapprochements entre les civilisations, entre les religions.

Et autant vous dire qu’il y a beaucoup plus de points communs – une fois encore – qui nous rapprochent que qui nous séparent. Ça, c’est certain.

L’avantage, c’est qu’il a créé un jeu, un petit jeu que je vais vous demander de faire avec moi. Je vous demanderai dans quelques instants de mettre en pause, de prendre une feuille de papier, et puis comme ça, vous pourrez jouer en pleine conscience immédiatement. Et vous allez voir que c’est très intéressant et c’est surtout incroyablement surprenant. Vous êtes prêt ?

Allez, mettez en pause cette vidéo, allez vous prendre une feuille de papier ou une tablette. Bref, je vais vous demander de dessiner des symboles dans quelques instants. Donc prenez de quoi noter. C’est bon ? Super ! Alors dans quelques instants vont apparaître cinq symboles. Je vais vous demander de les ranger par ordre de priorité et de préférence, d’accord ?

Priorité, préférence. Ce que vous voulez, ou vous considérez qu’il est prioritaire, ou vous considérez que vous préférez un symbole à un autre. Bref, vous allez les ranger de gauche à droite – à gauche étant votre préféré ou votre prioritaire – à droite, tout à droite, étant votre moins préféré, moins prioritaire. C’est clair ?

Cinq symboles de la gauche vers la droite, et on commence par celui que je préfère jusqu’à celui que je préfère le moins. Vous avez 10 secondes pour faire ça, à partir du moment où je mettrais les symboles sur votre écran. Vous êtes prêt ? 1, 2. C’est à vous.

Ok, je sais, ça passe vite 10 secondes, mais c’est important. Donc on est d’accord que vous avez rangé ces cinq symboles, de la gauche vers la droite, par ordre de préférence ou priorité. Dans un premier temps, je vais vous expliquer la nature de chaque symbole, à quoi ça correspond. Vous voulez bien ?

Dans un premier temps, vous avez le carré, d’accord ? Le carré, ça correspond à tout ce qui est structure, la loi, tout ce qui va être la notion de règles, tout ce qui va être la notion de délimitation.

Ensuite le rond, le cercle. Le cercle, il correspond à la notion d’identité, à la notion d’unité. Si vous étudiez la psychologie et notamment la psychologie jungienne, on parlera du processus d’individuation, c’est-à-dire ce processus travers lequel je deviens une personne à part entière, d’accord ?

Ça c’est ce à quoi correspond le rond.

La croix, c’est les relations, c’est les communications. C’est tout ce qui se croise dans ma vie. C’est ça, la croix, d’accord ?

Donc c’est un vrai symbole de communication. C’est le lien, la croix.

Ensuite, vous avez le triangle. Alors le triangle, c’est tout ce qui va être mes buts, mes objectifs, tout ce qui est la direction.

C’est clair pour vous ? Donc à chaque fois que ces symboles, vous les placez, vous ne les placez pas dans un ordre par hasard. Mais maintenant vous savez en tout cas à quoi correspond chacun – il m’en manque un : la spirale.

La spirale, c’est la notion de développement personnel, c’est la notion de croissance, c’est la notion d’évolution, d’accord ?

 

Le carré, c’est la structure.
Le rond, c’est l’identité.
Le triangle, mes buts, mes objectifs.
La croix, c’est tout ce qui est le lien, la communication.
La spirale, c’est toute mon évolution, mon développement personnel, tout ce qui lié à la notion de croissance, ok ?

Donc on a la nature des symboles. Maintenant, c’est important de savoir à quoi correspond l’ordre dans lequel vous les avez rangés. Alors l’objet que vous avez mis en première position, le symbole que vous avez mis en première position, c’est-à-dire le premier en partant de la gauche, ça c’est ce sur quoi est fixée mon attention aujourd’hui.

C’est -j’ai envie de dire- ma préoccupation du moment. C’est mon besoin du moment. C’est ce sur quoi mon champ de conscience est focalisé. C’est clair pour vous ?

La deuxième position, c’est une une ressource, quelque chose que j’ai développée, c’est une qualité que j’ai développée chez moi. Je n’ai pas besoin de la redévelopper à nouveau, c’est quelque chose qui est un don, c’est naturel.

C’est quelque chose que j’ai fait grandir chez moi.

La quatrième position – je sais, je suis bien passé de la deuxième à la quatrième position, vous allez comprendre pourquoi dans quelques instants. Laissez un espace si vous voulez sur la troisième position si vous êtes en train de prendre des notes. La quatrième position, c’est quelque chose qui est acquise, une ressources acquise.

Par contre, j’ai eu à travailler dessus, d’accord ? Donc ça, c’est une ressource sur laquelle j’ai travaillé, mais ça y est, maintenant c’est bon, c’est acquis. C’est le fruit d’un travail mais c’est acquis.

Et il y a maintenant la cinquième position. La cinquième position, c’est ce qui est en friche, c’est ce sur quoi je dois travailler en fait, ok ?

C’est mon besoin en termes de développement, il est là. Sauf que, vous n’avez pas besoin de travailler dessus.

Je répète : c’est ce qui est en friche. C’est ce que vous allez devoir développer rapidement, mais vous n’avez pas, curieusement, besoin de travailler dessus. Vous allez travailler ce qui est sur la position 3. C’est ce qu’il y a à travailler, pour renforcer le 1, et donner une réponse concrète au 5. Le 3 et le 4 vont être de véritables ressources, le 2 et le 4 aussi.

Le 3, c’est vraiment ce sur quoi vous devez donner la pleine attention en ce moment.

Je vous donne un exemple concret. Imaginons qu’en 1, j’ai la structure. Ça, c’est mon attention du moment. La structure, c’est la stabilité, la notion de règle. Peut-être que j’ai besoin de mettre des limites dans ma vie, ok ?

Peut-être qu’en 2, vous allez avoir le rond. Le rond, c’est mon identité, donc c’est quelque chose que j’ai naturellement. Je suis naturellement unifié. C’est une ressource. Je pourrais m’appuyer sur cette ressource pour pouvoir travailler avec les autres.

Maintenant en 4, peut-être que j’ai la croix. En clair, j’ai travaillé sur mes relations. C’était difficile de par le passé, mais maintenant, je suis un petit peu plus affirmé, j’ose dire les choses, j’ai fait un travail. C’est une ressource qui est acquise.

En 5, il est possible par exemple que j’ai la spirale. J’ai besoin de croissance, j’ai besoin de développement personnel, et curieusement, en 3, j’ai le triangle.

Ça veut dire qu’il va falloir que je travaille mes objectifs, que je travaille mes plans, que je planifie les choses, et que quand je vais faire ça, ça va naturellement me permettre d’assurer mon développement et ma croissance. C’est ce qui va me permettre de le faire. Je suis clair ?

Et je pourrai toujours m’appuyer sur mon identité, ou sur ma communication. Mais quoi qu’il arrive, ce que je dois travailler, c’est sur cette capacité que je vais avoir à me fixer des objectifs et des plans.

Ce qui tombe très bien, parce que finalement, vous avez une vidéo sur la nature des objectifs et la façon de bien les fixer. Écoutez, c’est un petit outil qui est simple, mais il est incroyablement efficace, et il est juste dans 95% des cas. Parce que cette symbolique, elle court depuis des générations, et j’ai presque envie de dire qu’elle est génétique.

Donc c’est important. Refaites cet exercice avec les personnes que vous aimez. Ça va leur permettre de clarifier les choses, parce que parfois, plutôt que de passer par le mental ou par la raison, la dimension symbolique c’est quand même beaucoup plus puissant.

Je vous remercie pour ce moment de partage et puis je vous retrouve très prochainement sur une nouvelle vidéo, avec une nouvelle matière, des exercices peut-être, des apports sûrement (neuroscience, coaching ou psychologie), mais quoi qu’il arrive, quelque chose que je vous donnerai avec beaucoup d’envie et du cœur. Merci encore pour tous vos retours et vos partages. A très bientôt

Articles similaires :

    None Found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *